GIEDO CUSTERS

La BD, une source inépuisable d’activités pour la classe de FLE

 

La Bande dessinée consiste une source inépuisable d’activités pour la classe de FLE. Elle permet de travailler toutes les compétences du CECR avec des apprenants de tous niveaux.

 

D’abord, il y a la lecture de la BD. La dramatisation d’une BD ou de quelques planches donne lieu à des activités d’expression orale.

 

Travailler avec des BD existantes fait entrer une certaine culture dans la classe. En plus, la lecture d’une BD – comme celles de la collection « Romans de toujours » des éditions Adonis, mène à la découverte d’ œuvres littéraires.

 

Le travail avec les BD existantes n’est que l’introduction.

 

Depuis que la Bibliothèque Nationale de France a lancé l’application BDNF, la fabrique à BD, on possède un outil puissant - application bureau et mobile -  utile pour réaliser des BD ou des romans graphiques, bref toute forme de récit mélangeant illustration et texte.

 

Dans l’atelier, on découvre les fonctionnalités du logiciel. Après, on verra les diverses étapes qui mènent à la création d’une première planche :

 

1. Inventer l’histoire

 2. Créer le story board

 3. Choisir les décors

 4. Choisir les personnages

 5. Ecrire le dialogue / texte = remplir les bulles

 6. Réaliser la mise en page

 7. Enregistrer le travail et le partage

 

Dans la classe, chaque étape demande des activités d’expression orale et de médiation. Pour l’étape 5, on ajoute l’expression écrite.

 

Une fois le BD réalisé, on peut aller plus loin : les personnages créés ainsi que les arrière plans et les décors permettent de réaliser un film « animation en vrac » (stop motion) ou une dramatisation de l’action.

 

Travailler avec une BD, soit en lecture, soit en création, peut être une activité intéressante permettant aux apprenants de s’exercer dans la langue française qui devient une langue de travail et langue vivante.